Joël Dicker – Le Livre des Baltimore

English version below

Paris, 15:25 pm

Joël Dicker – Le Livre des Baltimore 

“Joël Dicker est l’auteur de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, un livre sur une affaire policière extrêmement compliquée que j’ai adoré et que j’avais lu en une nuit il y a deux ans. J’ai donc acheté son nouveau roman (ndlr. Le Livre des Baltimore) dès sa sortie. Je viens de le commencer il y a vingt minutes, je ne pourrai donc pas vous raconter grand chose pour le moment !

Ça démarre très bien et le style est toujours aussi efficace. C’est l’histoire d’un homme qui parle d’un drame qui s’est déroulé il y a plus de vingt ans avec ses amis d’enfance. Il retrouve également la femme qu’il avait aimée durant cet incident. Du coup on essaie d’en savoir plus sur ce drame.

Je suis souvent attirée par les visuels ornant les couvertures des livres. C’est comme ça que j’ai découvert par hasard Joël Dicker, et je suis bien tombée ! Je lis beaucoup de romans policiers comme les livres de Fred Vargas et Mary Higgins Clark, mais pas beaucoup de littérature classique.

Je lis souvent dans des jardins. Je trouve qu’on n’arrive pas à se concentrer sur une lecture intensément pendant des heures et des heures. Du coup, les jardins permettent d’ouvrir une parenthèse en regardant à côté, les gens, les arbres, la vie… se changer les idées, puis hop, se remettre dans le livre et reprendre le fil de l’histoire. C’est très sympa !”


Joël Dicker – Le Livre des Baltimore 

“Joël Dicker is the author of The Truth About the Harry Quebert Affair, a book about an extremely complicated police affair that I loved and had read in one night two years ago. So I bought his new novel (ed. Le Livre des Baltimore) right out. I just started it twenty minutes ago, so I cannot tell you much yet!

It starts out quite good and the style is still effective. A man is talking about a tragedy that took place over twenty years ago with his childhood friends. He also finds the woman he had loved during that incident. So, at this point, I really want to learn more about that tragedy.

I am often attracted to the visuals on the books’ covers. That’s how I stumbled upon Joël Dicker, and he did not disappoint me! I read a lot of detective novels like the books of Fred Vargas and Mary Higgins Clark, but not a lot of classical literature.

I often read in public parks. I think we cannot concentrate intensively on reading for hours and hours. Public parks allow you to digress by looking away at people, trees, life … change your ideas, then bam, get back to the book and pick up the thread of the story. It’s very nice!”

Share this:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *