Frédéric Beigbeder – Premier bilan après l’apocalypse

English version below

Paris, 01:30 pm

Frédéric Beigbeder – Premier bilan après l’apocalypse 

“C’est un recueil des critiques des 100 livres préférés de l’auteur. Je le lis parce que je trouve la démarche assez originale. De mon point de vue, les romans de Beigbeder ne sont pas très bons, par contre, c’est un super critique littéraire. Il a très bon goût en général. Je me sers donc de son ouvrage pour avoir des avis sur des livres que l’on analyse rarement par ailleurs. Je me constitue même une bibliothèque avec ses 100 livres ! J’en achète deux ou trois, je les lis puis j’en rachète d’autres. Ça va prendre quand même plusieurs années pour tout lire !

J’ai découvert pas mal d’auteurs. Je n’avais jamais lu Bret Easton Ellis par exemple. Beigbeder a classé l’oeuvre de ce dernier, American Psycho, en tête de son palmarès et  je l’ai lue récemment. J’ai également découvert un livre de Gabriel García Márquez, et ce n’est pas son fameux roman Cent ans de solitude mais une nouvelle assez courte d’une centaine de pages intitulée Mémoire de mes putains tristes. C’est l’histoire d’un vieillard qui fête ses 90 ans et essaie de retrouver sa jeunesse perdue en fréquentant des jeunes prostituées. C’est écrit d’une manière très légère et drôle.

L’apocalypse mentionnée dans le titre est celle qui touche les livres imprimés suite à la montée du livre numérique. C’est également, selon l’auteur, celle engendrée par le recul, de nos jours, de la lecture littéraire au profit de lectures plus légères comme les magazines et les journaux. Beigbeder pense que les gens lisent de moins en moins, je ne suis pas complètement d’accord avec l’auteur sur ce point.

Les œuvres mentionnées sont, dans l’ensemble, contemporaines, ou du moins récentes. La plupart sont d’auteurs vivants, mais il y a aussi des classiques comme Henry Miller, Ernest Hemingway, Paul-Jean Toulet.”


Frédéric Beigbeder – First assessment after the apocalypse 

“Beigbeder compiled in this book his own reviews of his 100 favourite books. I am reading it because I find the approach rather original. From my perspective, Beigbeder’s novels are not very good but he is great in literary criticism. He even has good taste in general. So I am using his book to find reviews on books rarely analysed before. I am even continuously adding these 100 books to my private library. I buy 2 or 3 books, read them, then buy more. It will take me several years to read everything!

I discovered a lot of writers. I had never read Bret Easton Ellis for example. Beigbeder has ranked American Psycho, a masterpiece of Ellis, amongst his top favourite books, so I read it. I also discovered a book by Gabriel García Márquez, and it is not his famous novel One Hundred Years of Solitude but a short novella entitled Memories of My Melancholy Whores. It is the story of an old man of 90 years who thinks young prostitutes can help him reconnect with his lost youth. It is written in a very light and funny way.

The apocalypse mentioned in the title is the one affecting printed books following the rise of digital books. It is also, according to the author, that caused by the decline of literary reading nowadays in favor of more light readind such as magazines and newspapers. Beigbeder seems to think that people read less and less, I do not completely agree with him on this matter.

The books mentioned are contemporary or at least recent. Most are by living authors, but there are also classics like Henry Miller, Ernest Hemingway, Paul-Jean Toulet.”

Share this:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *